Expo "Ombre est lumière" à Vassieux-en-Vercors

12 octobre 2019 - 8 décembre 2019

"Ombre est lumière"
Nicolas Daubanes

Hors-les-murs
Nécropole nationale de Vassieux-en-Vercors

Vernissage samedi 12 octobre à 12h
Exposition jusqu’au 8 décembre 2019

Exposition en partenariat avec l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre.

Depuis 2018, l’artiste Nicolas Daubanes, la Halle, centre d’art contemporain de Pont-en-Royans et le Mémorial National de la prison de Montluc (ONACVG) ont initié une collaboration scientifique et artistique sur un sujet commun : celui de la Mémoire de la Seconde Guerre mondiale et, plus précisément, sur la vie des résistants et de l’histoire des lieux de ces évènements.
Suite à des mois de travail en immersion, à Lyon et dans le Vercors, l’artiste a présenté deux expositions contextuelles, l’une dans l’ancienne prison et l’autre au centre d’art.
En prolongement de ces premières phases de recherche, un nouveau volet voit le jour à Vassieux-en-Vercors sur le site de la Nécropole nationale. Pour ce projet, à vaste échelle et en plein air, l’artiste fait converger les axes développés précédemment : la transmission de l’histoire et de la mémoire, et la question du paysage et des sites de combat.

L’installation Ombre est lumière se compose d’une grande peinture qui reproduit le terrain de la plaine de Vassieux et d’une plaque en béton-sucre qui reprend les codes des inscriptions commémoratives. Ces deux éléments s’inspirent de techniques de résistance non-armée en temps de guerre : le camouflage et le sabotage.
Si d’une part l’artiste se réapproprie un geste de protection, à savoir cacher un site-cible de possibles attaques aériennes en reproduisant l’aspect de ces mêmes lieux vus du ciel ; de l’autre, il utilise une action de sabotage plus agressive : l’insertion de sucre dans le béton, à l’instar de prisonniers qui, contraints par l’ennemi à l’édification d’infrastructures, opéraient le même geste afin de les fragiliser.

Au seuil du camouflage et de l’abstraction, l’artiste choisit un registre formel subtil, silencieux et fragile qui permet de saisir cette histoire autrement, par l’expérience sensible.
Ombre est lumière a la force d’un « anti-monument » : sa valeur mémorielle émerge dans l’implication du corps du visiteur et dans son ressenti. L’évocation de ces faits est alors plus dure car elle s’appréhende, non pas par la démonstration, mais par l’immatériel et l’absence.

Partagez cette info sur...
Retour à l'agenda de tout le Vercors...



Les pages "village"...

Auberives-en-Royans ... Autrans ... Beaufort-sur-Gervanne ... Beauvoir-en-Royans ... Bouvante ... Chamaloc ... Château-Bernard ... Châtelus ... Châtillon-en-Diois ... Choranche ... Combovin ... Corrençon-en-Vercors ... Die ... Échevis ... Engins ... Gigors-et-Lozeron ... Glandage ... Grenoble ... Gresse-en-Vercors ... La-Chapelle-en-Vercors ... Lans-en-Vercors ... Léoncel ... Malleval ... Méaudre ... Oriol-en-Royans ... Ponet-et-Saint-Auban ... Pont-en-Royans ... Presles ... Rencurel ... Rochechinard ... Romeyer ... Saint-Agnan-en-Vercors ... Saint-Andéol ... Saint-André-en-Royans ... Saint-Gervais ... Saint-Hilaire du Touvet ... Saint-Jean-en-Royans ... Saint-Julien-en-Quint ... Saint-Julien-en-Vercors ... Saint-Laurent-en-Royans ... Saint-Martin-en-Vercors ... Saint-Martin-le-Colonel ... Saint-Nazaire-en-Royans ... Saint-Nizier-du-Moucherotte ... Saint-Romans ... Sainte-Croix ... Treschenu-Creyers ... Vachères-en-Quint ... Vassieux-en-Vercors ... Villard-de-Lans ...