Les français, la transition énergétique dans l’habitat, les collectivités, le Vercors.

L’Ifop a été mandaté par Energie Perspective et La Fabrique des Territoires Innovants pour interroger 1500 français (dans toute la France) sur leur compréhension de la transition.
Extrait des résultats... et remarques plus locales.

Concernés par la Transition Energétique...

Quand on leur demande s’ils ont déjà entendu parlé de la transition énergétique, les français répondent en moyenne « oui » à 78%. MAIS : si tout le monde en a déjà plus ou moins entendu parlé, les contours de la Transition énergétique restent cependant plutôt flous : seulement 38% des français déclarent savoir assez bien de quoi il s’agit. De la sensibilisation à l’engagement, il reste donc encore du chemin à parcourir...

... Un message pas entendu à l’échelle locale...

"Le problème se pose quand on demande aux français si leur collectivité leur a déjà parlé d’économies d’énergie, au plus près d’eux. Une question somme toute légitime à l’heure où tous les acteurs politiques aiment à rappeler le poids de la responsabilité des collectivités dans la transition énergétique.
Et pourtant. 72% des Français déclarent ne jamais avoir entendu parlé d’économies d’énergie par leur collectivité ! Pire, 73% ignorent les primes et subventions proposées en local en cas de travaux de rénovation énergétique. "

Rappelons que les organismes et conseils locaux existent pourtant bien en Vercors, avec des conseils en énergie (par exemple il y a une personne dédiée dans les locaux de la CCMV 4 Montagnes) et les conseils de l’Ademe. Pour mémoire les primes et subventions peuvent considérablement financer un projet de rénovation, allant jusqu’à réduire de -20 à -50% la facture finale des travaux...

Quel est le rôle des collectivités ? Quels sont les enjeux ?

61% des français se déclarent confiants quant à l’action globale de leur collectivité et ils sont même 52% à penser qu’elle est légitime pour les orienter sur les questions de travaux d’économies d’énergie (contre 30% d’avis négatifs).
Et pourtant... les collectivités locales semblent se saisir trop peu du sujet. Par exemple, à Villard-de-Lans, une prime incitative existe depuis plus de 10 ans, jamais mise à jour depuis, et pas utilisée comme un outil. C’est le cas dans bien d’autres communes. Et pourtant, la rénovation de l’habitat - une des composantes importantes de la transition - est un sujet qui serait parfaitement traité localement, au plus près des habitants [1].

Les enjeux pour une collectivité ? En voici déjà 4, majeurs.

- Améliorer le confort des habitants (l’isolation d’un habitat est très compétitif pour réduire la dépense énergétique et le confort en montagne). Plus le niveau de vie stagne, plus les incertitudes professionnelles se développent, plus la saisonnalité de l’emploi est là, plus difficile à assumer sont les dépenses de chauffage...

- Commencer à réduire la pollution localement. Ne soyons pas naïfs sur la pollution, et commençons nous aussi à nous saisir du sujet... qui n’existe pas qu’ailleurs, qui se déplace, et qui doit se voir à grande échelle.

- L’emploi. La rénovation énergétique des territoires est l’occasion de dynamiser l’activité économique des territoires. Comment ? En offrant des emplois (75000 créations d’emploi prévues sur le secteur à l’échelle nationale) et en contribuant au maintien de l’activité des entreprises, spécialement celles des artisans locaux. Et l’enquête le confirme : seulement 6% des français pensent faire appel à un grand groupe pour mener leurs travaux de rénovation, contre 62% qui pensent confier leurs travaux à une petite entreprise locale ou un artisan.

- Favoriser les filières locales. On pense évidemment au bois, développé en Vercors en habitat collectif ou public, mais peu encouragé en habitat individuel.

Nous pourrions ajouter bien d’autres points, comme le fait qu’une démarche de développement durable entre en compte dans l’attractivité touristique à long terme (le Parc du Vercors travaille sur ce sujet). Ou encore penser la transition comme un processus de réappropriation de la citoyenneté. Etc.

Parlez-en à votre mairie et à votre communauté de communes.

PNG - 162.1 ko
Source : Enquête "Energie Perspective".
http://www.energie-perspective.fr/

[1C’est une tendance plus générale de non-prise en main à l’échelon local de la transition : si l’on voulait favoriser les "transports doux" comme on nous le dit, pourquoi ne pas proposer une prime à l’achat de vélos électriques par exemple ? Nombreuses sont les communes qui le font ailleurs.

Partagez cette info sur...

REAGIR / PROPOSER... Commentaires sous la responsabilité de leurs auteurs, sans engager l'auteur de l'aticle ci-dessus ou le site.

Messages

    Bonjour,

    Pour mettre fin à la catastrophe du changement climatique, il est vital que note territoire s’engage sur la voie d’un futur propre et soutenable. Ensemble, nous pouvons y arriver !

    Je viens de créer une pétition pour demander à la CCMV et aux maires des communes des Quatre Montagnes de s’engager pour un futur 100% propre à temps pour empêcher une catastrophe climatique. Voulez-vous me rejoindre ?

    Vous pouvez lire la pétition et la signer ici :
    http://www.avaaz.org/fr/campaign/38250_Villard_de_lans_s/?eIRqcbb

    Plus nous serons d’habitants à nous engager, plus il est probable que nos dirigeants nous écoutent — prenez une seconde dès à présent pour nous aider en signant cette pétition et en la faisant circuler.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Pas de message anonyme ! Dîtes qui vous êtes (au moins le prénom) et laissez votre adresse email pour être prévenu(e) d'une éventuelle réponse...
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document