Quel avenir pour Rencurel et ses habitants ?

A l’appel du Maire, Michel Eymard, et des membres du Conseil Municipal, une réunion publique s’est tenue le vendredi 31 janvier passé, en une petite salle de La Balme de Rencurel au nom chantant de « Coucourou ». Près de cinquante habitants, un sixième du village, se sont serrés à l’écoute du Maire. Il ne se représentera pas, son 1er adjoint, Christian Stanzer, non plus et les membres du Conseil suivent le même chemin de la sortie ; mais Michel Eymard a voulu présenter le bilan de son mandat.

En mars 2014, Didier Lattard était sorti gagnant des urnes municipales, il quitta son poste pour des raisons personnelles, en janvier 2016 ; Michel Eymard repris la charge avec, comme premier adjoint, Christian Stanzer. Un duo énergique hors pair pour affronter efficacement les arcanes administratives actuelles, même pour un petit village de 322 habitants (303 en 2017).
Il faut savoir que les élus et les services administratifs sont souvent débordés par l’ampleur de la tâche, se présenter comme candidats à ces places tient du sacerdoce, actuellement plus qu’auparavant. Pour encourager les futurs candidats, le Maire suggérait : « qu’il pourrait être imaginé de multiplier les ateliers participatifs centré autour de la réalisation d’un projet qui viendrait en appui aux élus ». Tout peut être possible, il suffit de vouloir…

Répétant verbalement ce qu’il avait déjà écrit dans la publication locale « L’Air du Temps », le Maire présenta ses vœux à l’assemblée. D’emblée il annonça : « L’aspect financier ne sera pas évoqué, ce qui ne veut pas dire qu’il soit secondaire, bien au contraire. Au préalable nous passerons en revue, rapidement, ce qui a mobilisé les énergies au cours de ce mandat ». L’objectif de la soirée, à un mois et demi des prochaines élections municipales, était plutôt de visionner l’avenir de la commune de Rencurel, de construire une dynamique plus collective ; également de rappeler que le Parc du Vercors (PNRV) a un rôle important au sein des petites communes, même si les habitants ne le réalisent pas. Ce qui est le cas, depuis longtemps.

Les diverses réalisations furent énumérées, concernant le PMR, elles ont été nombreuses, les citer toutes demanderait trop de lignes, en voici quelque unes :

- la sécurisation de la traversée du village est, certes, la plus importante. Des chicanes et un radar pédagogique ont été récemment installés à La Balme de Rencurel afin de ralentir la vitesse des véhicules entre le nord, le centre et le sud du bourg (encore faudrait-il que les automobilistes en tiennent compte, a-t-il été murmuré parmi l’assistance). Cela évitera, peut-être à quelques-uns d’atterrir en vol plané dans le champ en contre bas de la route en évitant, par chance, une maison !!

- La remise à neuf et en sécurité du local du bureau de poste, sis à La Balme, cambriolé nuitamment en 2017 ; les voleurs avaient démonté le coffre pour le trainer à l’extérieur où ils l’ont abandonné sans avoir pu l’ouvrir… Affaire financièrement désastreuse, même avec assurance, mais comique.

- La réfection des parties dégradées sur la route du Mont Noir entre le Col et le Belvédère, avec la participation de la Communauté de communes tandis que le virage des Rimets a été élargi. Travaux sur deux des routes souvent empruntées.

- Grâce à un héritage, reçu d’une dame dont l’enfance c’est passée dans le haut du village au début du siècle dernier, l’église Saint-Jean Baptiste a pu être mise « hors d’eau » ; elle fut reconstruite à ce même emplacement au début des années 1880 et ouverte au culte catholique en 1887. Le toit a été refait et des panneaux photovoltaïques y ont été fixés. Il reste le gros problème des piliers gravement fissurés. Les roches argileuses de Marne, placées à la base de l’édifice, doivent être remplacées une à une, ce qui implique une dépense financière importante que la commune de Rencurel ne peut toujours pas envisager. Un arrêté de fermeture de l’église fut pris en avril 2002 dû à la multiplication et l’agrandissement des fissures apparues, au début des années 1980, sur les piliers nord et nord-ouest ainsi que sur la voûte.

- Rencurel est une station d’hiver, modeste, mais qui attire tout de même du monde par son aspect « famille ». Depuis 1963, elle avait une « gare de départ » à Ravat qu’il était temps de changer ; ce fut possible le jour où celle de Corrençon fut mise en vente. Le domaine alpin rencurellois est, de ce fait, dynamisé.

Comme à ce jour, aucun(e) prétendant(e) à la tête de la Mairie de Rencurel ne s’est manifesté, alors que le premier tour des élections sera le 15 mars tout proche, quid de l’après la présente mandature et des projets énoncés par le Maire actuel, Michel Eymard ? Car ils sont ambitieux pour ce petit village sympathique, sis au creux de montagnes et forêts séculaires, dominé par une jolie église.

- L’ONF a approuvé le plan d’aménagement de la forêt communale pour la période 2019 à 2038, ce qui permettra la création d’une route forestière, de plus, la création de deux chargeoirs et de réaliser le projet, porté collectivement, de la desserte forestière de Neurre.
- Créer, améliorer les sites d’escalades dont celui de Cordet sis en contrebas de la ferme maraîchère « Sisampas » qui a eu un an d’existence au mois de septembre 2019.
- Maintenir et alimenter le mensuel « L’Air du temps » à la fois sur internet et sur papier.
- Participation à l’éventuelle réalisation du sentier en projet « Au fil de la Bourne ».
- S’investir dans le grand projet de valorisation des « Sublimes routes du Vercors », porté par les départements de la Drôme (pionnière en ce domaine) et de l’Isère en partenariat avec les communautés de communes et les communes. Un projet qui tient du rêve depuis quelques années…

Il a été demandé au Maire si une suite serait donnée à cette union des villages de Saint-Julien et Saint-Martin en Vercors à celui de Rencurel pour la commémoration du centenaire de la guerre de 14-18 et pour l’organisation de la Fête du Bleu 2019 ; pourquoi ne pas en faire un trio solide face à l’exclusion organisée en 2016… Pour rappel, Villard-de-Lans s’est drapée dans son manteau de solitaire et a refusé d’y glisser à ses côtés les trois villages cités ci-dessus, Châtelus et Pont-en-Royans, pour des raisons financières, disait-on. Question restée sans réponse mais posée avec beaucoup d’espoir.

Un projet encore en 2020, porté par le PRNV : Créer un « web documentaire » avec et par les agriculteurs afin de mieux faire connaître leur métier et valoriser leurs productions.

A l’heure de publier cet article, il nous a été dit que certains rencurellois pensaient constituer une liste… souhaitons leur « bon courage et bonne chance » !

Henrianne van Zurpele pour www.initiatives-vercors.fr
07/02/2020

Des liens complémentaires :
https://www.youtube.com/watch?v=aTVBHLrYDcE
http://www.sillon38.com/blog/category/elevage/laitproduits-laitiers/
https://vimeo.com/299877368



Partagez cette info sur...


REAGIR / PROPOSER... Commentaires sous la responsabilité de leurs auteurs, sans engager l'auteur de l'aticle ci-dessus ou le site.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Pas de message anonyme ! Dîtes qui vous êtes (au moins le prénom) et laissez votre adresse email pour être prévenu(e) d'une éventuelle réponse...
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document




Les pages "village"...

Auberives-en-Royans ... Autrans ... Beaufort-sur-Gervanne ... Beauvoir-en-Royans ... Bouvante ... Chamaloc ... Château-Bernard ... Châtelus ... Châtillon-en-Diois ... Choranche ... Combovin ... Corrençon-en-Vercors ... Die ... Échevis ... Engins ... Gigors-et-Lozeron ... Glandage ... Grenoble ... Gresse-en-Vercors ... La-Chapelle-en-Vercors ... Lans-en-Vercors ... Léoncel ... Malleval ... Méaudre ... Oriol-en-Royans ... Ponet-et-Saint-Auban ... Pont-en-Royans ... Presles ... Rencurel ... Rochechinard ... Romeyer ... Saint-Agnan-en-Vercors ... Saint-Andéol ... Saint-André-en-Royans ... Saint-Gervais ... Saint-Hilaire du Touvet ... Saint-Jean-en-Royans ... Saint-Julien-en-Quint ... Saint-Julien-en-Vercors ... Saint-Laurent-en-Royans ... Saint-Martin-en-Vercors ... Saint-Martin-le-Colonel ... Saint-Nazaire-en-Royans ... Saint-Nizier-du-Moucherotte ... Saint-Romans ... Sainte-Croix ... Treschenu-Creyers ... Vachères-en-Quint ... Vassieux-en-Vercors ... Villard-de-Lans ...