Questions / réponses aux citoyens de la CCMV et projets pour les 4 montagnes...

Lors des quatre réunions publiques de la fin d’année 2012, la CCMV (ses élus et ses employés) ont fourni un louable effort pour communiquer et échanger.
Retour sur quelques points.

Les réunions se sont déroulées en présence d’un élu de chaque commune, sous une forme assez participative alternant présentations et questions/réponses "au fil de l’eau".

L’objectif était de présenter la structure publique "Communauté de commune du Massif du Vercors" (CCMV, composée d’une trentaine de personnes) et l’actualité du territoire des 4 Montagnes, présenté comme une unité géographique, humaine et économique.
Cette unité est un point sur lequel les élus sont souvent revenus, voulant insister sur les spécificités du territoire et la cohérence que forme l’ensemble des 7 communes. On le verra plus tard à plusieurs reprises dans la présentation, ce postulat sert de filtre fort pour l’évaluation de tous les projets.

A travers les différentes compétences attribuées à la CCMV, voyons les projets en court et à venir qui nous concernent tous :

L’aménagement de l’espace.

... c’est-à-dire le développement du territoire, l’agriculture et la forêt, le paysage bâti et l’urbanisme.

L’objectif annoncé est de conserver un territoire d’exception avec ses contraintes spécifiques, et de l’harmoniser. Par exemple, les communes et la CCMV sont en train de créer un PLU (plan local d’urbanisme) commun.

Mais il s’agit aussi de se donner les moyens de garder l’indépendance du territoire (on l’a vu avec le refus récent d’intégrer la Métro de Grenoble) tout en progressant, et en restant en contact avec l’agglomération de Grenoble à laquelle nous sommes étroitement liés, mais aussi celle de Valence (nombreux étant ceux qui prennent le TGV à Valence plutôt qu’à Grenoble, et l’axe Drôme > 4 Montagnes est vital pour le flux touristique).

Les déplacements.

Ceci concerne notamment les cars, avec VFD et le Conseil Général, pour les habitants et les touristes.
Une étude est en cours pour étudier les besoins et les possibilités en terme financier (point crucial évidemment, le Conseil général se voulant pas donner 1 € de plus). Un appel d’offres devrait ensuite être lancé pour créer un système de transport "intra-plateau". Une demande forte pour les jeunes et ceux qui n’ont pas de voiture... ou souhaitent moins la prendre.

Evidemment dans ce chapitre un "gros sujet", le projet de transport par câble lancé "à la hussarde" par le Conseil général en 2012.
Le président de la CCMV, Pierre Buisson, a été très clair sur le sujet, ce qui permet à tous d’en savoir plus sur ce projet :
Rien encore de concret n’est fait. Le projet a été lancé sans concertation, puis la Métro a proposé un modèle de convention décrivant le projet et son déroulement.
Ce modèle a été refusé par les élus de la CCMV (les maires au premier chef) en novembre 2012.
La CCMV a proposé en retour une nouvelle convention, acceptée par toutes les parties concernées (la Métro, le département). Et cette convention est à la fois prudente et claire : Elle parle d’études préalables avant d’aller plus loin n’engageant personne. Les élus des 4 Montagnes veulent définir un véritable projet de territoire sur cette question de déplacement, intégrant les déplacement (cf point précédent), les flux touristiques et "pendulaires" (les déplacements fréquents vers et depuis le lieu de travail "en bas").
Il a été dit qu’il ne semble pas possible de déboucher, quel que soit le résultat de ces études poussées, avant au moins 2015.
Tous les moyens de transports seront étudiés (mais ne rêvez pas trop du rétablissement de l’ancien tram, qui "serait extrêmement coûteux" nous dit-on).
Les transports vers le Vercors drômois et le Royans seront aussi étudiés dans l’ensemble.
Bref, un projet géré de façon très prudente et bien loin de déboucher encore. On en reparlera en 2014 sans doute.

Le développement économique.

La CCMV intervient sur ce domaine sur plusieurs sujets :
- Généralisation du haut débit : on parle enfin de l’adsl pour tous sur le Vercors, notamment pour les habitants d’Engins, et la CCMV et les communes sont en train d’étudier un raccordement à la fibre optique qui autorisera un très haut débit (supérieur à celui de l’adsl) pour quelques regroupements d’entreprise et d’habitants pour commencer (les frais sont importants).
- La CCMV participe au financement de projets d’entreprises intercommunaux et fournit un accompagnement à la création.
- Un financement européen est aussi mobilisé (FUSAC) pour aider les entreprises déjà existantes.
- Mais ce volet comprend aussi le développement de " l’écosite du Vercors " (Fénat), l’aide aux hébergeurs et le développement touristique.

L’habitat.

La CCMV souhaite favoriser l’accès au logement et la rénovation de l’habitat, l’accueil des personnes âgées, travaille au RVS (Réseau Vercors Santé) pour le maintien à domicile etc.

L’enfance et jeunesse.

Il s’agit là de coordonner, organiser et animer la politique de l’enfance et de la jeunesse sur le territoire. Cela concerne une large tranche d’âge, de la petite enfance aux jeunes adultes en passant par les adolescents.

L’environnement.

Gestion des ordures ménagères, tri sélectif et traitement des eaux usées. Le projet phare récent est évidement la station d’épuration de Fénat.

Le développement des énergies renouvelables est aussi dans les compétences de la CCMV, avec le projet en cours de centrale solaire (la "centrale villageoise" en cours d’étude).

Tous les sujets ne sont pas résumés ici bien entendu, mais voici déjà un aperçu de l’action de la CCMV et des projets nous concernant tous...

Pour finir, une question de fond...

Au sujet d’une éventuelle fusion de communes au profit de la CCMV (envisagée au niveau national pour tenter de réduire les "niveaux administratifs"), Pierre Buisson a indiqué que ce n’était pas du tout d’actualité mais qu’en pratique, de nombreuses compétences (décrites ci-dessus) sont déjà partagées et transférées à la CCMV. Mais la proximité doit rester de mise.
Néanmoins des élus ont convenus qu’il fallait clarifier certains "doublons" de fait entre CCMV et communes ou d’autres structures et essayer de réduire les budgets globaux (NDLR : c’est notamment ce que l’on peut attendre d’un transfert de compétence à la CCMV, mais pas seulement car il s’agit autant d’apporter des services de façon plus équitable et cohérente sur le territoire que de mutualiser les coûts)). Plusieurs élus se sont déclarés conscients que l’inflation des taxes locales commence à peser lourd pour les ménages. Les dotations de l’Etat ne faisant que baisser (-20% annoncés en 2014), ce point financier reste crucial à étudier.



Partagez cette info sur...


REAGIR / PROPOSER... Commentaires sous la responsabilité de leurs auteurs, sans engager l'auteur de l'aticle ci-dessus ou le site.

Messages

    Messieurs les élus, un sujet que vous avez omis d’aborder est celui de l’emploi et de la précarité, bien que les thèmes dont vous avez discutés sont particulièrement intéressants. Il serait bon aussi de mettre à l’écart vos affinités politiques, nous sommes bien loin de la politique nationale et ces clivages ne sont pas de notre intérêt.

    A propos du développement économique, non seulement il faut prendre en compte la difficulté des petites entreprises à survivre sur le plateau, mais par ailleurs développer l’emploi. Ce développement ne peut se faire si un pourcentage de la population, par ailleurs non-négligeable, se retrouve sans emploi et dans la plus grande précarité.
    Nombre de personnes de l’extérieur et travaillant dans la vallée s’installent sur le plateau, mais nombre de jeunes notamment ne peuvent continuer d’y vivre. Est-il normal de recevoir des refus d’embauche, alors même que certaines offres ne sont pas pourvues en début de saison ?
    Sauver le plateau, les commerces, les écoles c’est avant tout sauver l’emploi. Certes le plateau du Vercors est "riche", mais beaucoup fréquentent la banque alimentaire, ne peuvent se soigner et dépendent du RSA et des aides sociales.
    Celles-ci devraient être une manière de rebondir dans le marché du travail et non y rester.

    Pour parler plus amplement des jeunes, certaines communes pourraient mettre à disposition des locaux pour les activités des jeunes, afin d’éviter des déplacements dans d’autres communes, qui plus est en voiture, encore une pollution inutile.

    Parallèlement à ce sujet, arrive le transport. Les personnes en précarité n’ont parfois pas de voiture, comment peuvent-elles faire pour se déplacer et accéder à l’emploi ? Ne serait-il pas envisageable de mettre à disposition un taxi collectif à moindre coût, subventionné, pour aider cette frange de la population ? Ce qui pourrait créer aussi des emplois aidés.
    De plus, quelques cars arrivent de Méaudre et Autrans vers Lans mais n’ont pas de correspondance sur Grenoble, d’où l’obligation d’y aller en voiture. Aberrant bien sûr tant en terme de coût, de risques humains aussi... quitte à mettre des minis-cars qui coûteraient moins chers.
    Le projet de câble devrait être amplement favorisé, de trop nombreuses voitures circulent l’été et "pourrissent" l’environnement local. Encore une fois, celui-ci pourrait développer l’emploi local par le biais de l’intervention de guides par exemple.

    Vous parlez d’accès au logement, vaste débat alors que les prix de l’immobilier en baisse sur une grande partie de la France, mais n’ont pas eu cet effet sur notre plateau. Veiller à sauvegarder notre environnement, c’est veiller aussi à aider en premier lieu les habitants du plateau et non construire à outrance des logements bien peu cohérents au niveau architectural. Nous sommes dans une région où l’habitat en bois style chalet devrait être privilégié et non le béton comme on le voit un peu partout.

    Il existe une trop grande disparité entre nos communes et un lien plus étroit entre elles permettrait d’accéder plus librement aux offres des unes et des autres, tant en terme d’activités sportives, culturelles et autres. Les décisions ne doivent pas être "politico-politicardes", les élections sont encore loin... Est-ce politiquement correct de dire que Villard reste à l’écart et n’intègre pas si facilement les habitants des autres communes ?
    Encore un sujet qui fâche...

    • J’adhère totalement à ce long commentaire très juste. Tout est dit. Merci. Il y a 10 ans que l’on "parle" d’une navette intra-plateau... Tout est fait pour les automobilistes, rien pour les "sans voitures"...Les piétons auto-stoppeurs, tout comme les chauffeurs de bus, risques leur vie à tout moment du fait des "fous au volant". Il existe une "discrimination" de transport bus, entre Méaudre et Autrans (sans parler de Corrençon) vis-à-vis de Villard-de-Lans... Les loyers sont trop couteux et ne cesse d’augmenter....etc...etc.. En 20 ans, le Vercors a perdu énomément de son "âme", à tout point de vue, botanique, animalier, humain, habitat, entre autres. A quel titre les touristes peuvent se permettrent de faire tout et n’importe quoi ? Il est vrai aussi que certains locaux ne font pas mieux. Faite le tour des moloks par exemple...

    J’ai l’impression que ce cirque vise à préparer les habitants à des augmentations d’impôt pour financer l’élargissement des compétences de la CCMV.

    Seul problème : Lorsqu’une compétence est enlevée aux communes il n’y a pas de diminution du taux !

    Solution : Admettre que les communes du plateau ne correspondent plus désormais à aucune espèce de réalité. Les gens travaillent dans une commune ou à Grenoble, résident dans une autre, font leurs courses dans une troisième ... Donc fusionnez les 6 communes en une seule ! Au moins organisez une consultation pour voir ce qu’en pensent les populations ! Si vous ne le faites pas maintenant, ce qui dégagerait des moyens pour de vraies politiques, vous allez continuer à dilapider l’argent public avec votre incroyable empilement administratif, et vous serez de toute façon obligés d’y venir dans cinq ans.

    Ou bien allez vous continuer à compromettre l’avenir des habitants juste pour garder vos petites prérogatives, votre petit pouvoir, votre petit prestige, dans votre petit village ?

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Pas de message anonyme ! Dîtes qui vous êtes (au moins le prénom) et laissez votre adresse email pour être prévenu(e) d'une éventuelle réponse...
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document




Les pages "village"...

Auberives-en-Royans ... Autrans ... Beaufort-sur-Gervanne ... Beauvoir-en-Royans ... Bouvante ... Chamaloc ... Château-Bernard ... Châtelus ... Châtillon-en-Diois ... Choranche ... Combovin ... Corrençon-en-Vercors ... Die ... Échevis ... Engins ... Gigors-et-Lozeron ... Glandage ... Grenoble ... Gresse-en-Vercors ... La-Chapelle-en-Vercors ... Lans-en-Vercors ... Léoncel ... Malleval ... Méaudre ... Oriol-en-Royans ... Ponet-et-Saint-Auban ... Pont-en-Royans ... Presles ... Rencurel ... Rochechinard ... Romeyer ... Saint-Agnan-en-Vercors ... Saint-Andéol ... Saint-André-en-Royans ... Saint-Gervais ... Saint-Hilaire du Touvet ... Saint-Jean-en-Royans ... Saint-Julien-en-Quint ... Saint-Julien-en-Vercors ... Saint-Laurent-en-Royans ... Saint-Martin-en-Vercors ... Saint-Martin-le-Colonel ... Saint-Nazaire-en-Royans ... Saint-Nizier-du-Moucherotte ... Saint-Romans ... Sainte-Croix ... Treschenu-Creyers ... Vachères-en-Quint ... Vassieux-en-Vercors ... Villard-de-Lans ...