[Tribune] A propos d’écologie…

C’est un mot qui a « récemment » réveillé la conscience de beaucoup de personnes de par le monde, on l’entend de plus en plus, de jour en jour, d’année en année ; dont aussi en Vercors, notamment à Rencurel.
Récemment !!?? Oui, parce qu’Haroun Tazieff [1] avait déjà lancé des alertes en 1956 et avait insisté auprès des français en 1979, mais, de manière générale, personne ne l’avait écouté… Ayant eu la chance de le rencontrer, en Afrique centrale, je pense qu’il doit se réjouir largement d’avoir eu raison envers et contre tout.

Rencurel, petit village d’un peu plus de 300 habitants, publie mensuellement un petit journal local ; dans celui de juin 2021 (n° 202) un article a particulièrement attiré mon attention. C’est avec l’autorisation de son auteure, Madame Nicole Bouet, via la Mairie, que je vous l’offre à lire ...

***

Vous avez dit écologie ?
Protection de l’environnement ?
Parc naturel régional du Vercors ?

Si on espérait une prise de conscience écologique, due à la crise du Covid, c’est raté !! Le dernier week-end, premier du déconfinement, en est la preuve manifeste : pour grand nombre de motards et de conducteurs de Porsches ou autres véhicules « de sport », le dérèglement climatique est de la science-fiction ! Que dire des panneaux de signalisation censés réguler la vitesse (dont on sait qu’elle accroît la pollution) -notamment dans la traversée de la Balme !! A croire que les vrombissements et autres pétarades en tout genre rendent analphabètes…
Alors, non, mesdames et messieurs, les Gorges de la Bourne, le col du Rousset, la Combe-Laval ne sont pas des circuits de vitesse ouverts à vos délires de rois de la route. Ce sont de beaux espaces partagés et dont l’entretien coûte cher, très cher.

Nous sommes en 2021 et la protection de notre planète, me semble-t-il, est l’affaire de tous ; il n’est pas juste que certains (de plus en plus nombreux, heureusement) fassent des efforts pour limiter leur impact environnemental, réfléchissent à des façons de limiter leur empreinte carbone, leurs déchets etc. , tandis que d’autres se goinfrent de leurs « droits » à polluer : non seulement par le bruit de leurs moteurs, cyniquement décuplé par « débridement » (sic !), et autres joyeusetés sonores comme les klaxons intempestifs, mais aussi par la délicate odeur des pots d’échappement ! Sans parler de la pollution visuelle, due aux déchets laissés dans le sillage de ces conducteurs en mal de liberté : mégots, canettes, bouteilles en plastique, en verre, paquets de cigarettes, masques anticovid etc. « fleurissent » sur les bords de nos rues, de nos routes.

L’adjectif « public » accolé à « espace » signifie qu’il est ouvert à tous mais pas que chacun peut le souiller à sa guise ! Le philosophe (Kant) écrit (impératif catégorique) : « Agis toujours de façon à ce que la maxime de ton action puisse être érigée en loi universelle » ; l’homme de bon sens dit : « Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’ils te fassent » et dans les toilettes « publiques » figure l’inscription : « Prière de laisser cet endroit aussi propre que vous souhaitez le trouver en entrant ».

CQFD : respecter l’espace public c’est respecter ses congénères. La préservation de l’environnement est un devoir, à chacun de le remplir. Pas besoin de nouvelles lois : elles sont là et en nombre largement suffisant. Non, l’urgence est de changer les mentalités.
Au secours, Victor Hugo : trouve-nous un nouveau Ruy Blas pour clamer sa colère contre les profiteurs de toute espèce : « Bon appétit, messieurs ! »

***

Si je rejoins le grand cri de rage que lance Madame Bouet c’est évidemment parce que je le trouve grandement justifié. « Respecter l’espace public c’est respecter ses congénères », écrit-elle, certes, mais c’est également respecter leur droit à la vie qui est plus que souvent bafoué sur nos routes sinueuses où, à chaque tournant, un conducteur ou une conductrice risque sa vie ; j’écris en connaissance de cause, chaque fois passagère dans un véhicule.

Henrianne van Zurpele pour www.initiatives-vercors.fr, le 21 juin 2021



Partagez cette info sur...


REAGIR / PROPOSER... Commentaires sous la responsabilité de leurs auteurs, sans engager l'auteur de l'aticle ci-dessus ou le site.

Messages

    Je me joins à ce double cri de rage contre les motards ! Samedi dernier, nous étions quelques amis à dessiner à Villard dans le petit parc qui entoure maintenant l’ancien "Château", devenu office du tourisme. Espace vert aux grands arbres préservés au centre du village, avec tables de pique nique, pelouse calme, d’ombre et de repos. Une allée de 2,5 m ou 3 m de large la traverse, évidemment pour les piétons, les parents à poussette et ... d’un seul coup, a déboulé une file de motards, lentement, je le reconnais, mais sûrement ! Avec le bruit et les odeurs qui vont avec ! Visages de plastique, lisses, invisibles, probablement imperturbables, sous le casque protecteur ...
    Dans cet espace calme où, à tout âge, des gens se reposent, pique-niquent, d’autres dessinent, des collégiens se regroupent, des lycéens discutent, des enfants jouent ... Ah ben oui, ici aussi, les motards veulent profiter ... d’un joli lieu calme !!!
    Faut-il mettre des panneaux, des plots, des barrières partout ? Mais le bon sens suffit, non ? C’est un espace vert, pas un circuit de motards ! Même au ralenti ! Insupportable !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Pas de message anonyme ! Dîtes qui vous êtes (au moins le prénom) et laissez votre adresse email pour être prévenu(e) d'une éventuelle réponse...
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document




Les pages "village"...

Auberives-en-Royans ... Autrans ... Beaufort-sur-Gervanne ... Beauvoir-en-Royans ... Bouvante ... Chamaloc ... Château-Bernard ... Châtelus ... Châtillon-en-Diois ... Choranche ... Combovin ... Corrençon-en-Vercors ... Die ... Échevis ... Engins ... Gigors-et-Lozeron ... Glandage ... Grenoble ... Gresse-en-Vercors ... La-Chapelle-en-Vercors ... Lans-en-Vercors ... Léoncel ... Malleval ... Méaudre ... Oriol-en-Royans ... Ponet-et-Saint-Auban ... Pont-en-Royans ... Presles ... Rencurel ... Rochechinard ... Romeyer ... Saint-Agnan-en-Vercors ... Saint-Andéol ... Saint-André-en-Royans ... Saint-Gervais ... Saint-Hilaire du Touvet ... Saint-Jean-en-Royans ... Saint-Julien-en-Quint ... Saint-Julien-en-Vercors ... Saint-Laurent-en-Royans ... Saint-Martin-en-Vercors ... Saint-Martin-le-Colonel ... Saint-Nazaire-en-Royans ... Saint-Nizier-du-Moucherotte ... Saint-Romans ... Sainte-Croix ... Treschenu-Creyers ... Vachères-en-Quint ... Vassieux-en-Vercors ... Villard-de-Lans ...