[Tribune] Baisser les taux de taxes locales, une fausse bonne idée ?

Un habitant du Vercors (qui a souhaité rester anonyme du fait de sa profession), nous propose cette tribune.
Nous ne publions qu’exceptionnellement des articles non signés, mais il s’agit avant tout ici de faire réfléchir, d’informer et de lancer un débat... C’est parti !

"Le 19 juin 20, le conseil communautaire de la CCMV (Communauté de communes des 4 Montagnes) a engagé une baisse des taux de la taxe foncière, de la redevance ordure ménagère et de la contribution foncière des entreprises. Dans cette période de crise, l’idée est bien de soutenir les entreprises à travers une baisse des charges.

Pour la Communauté de communes c’est 135 000 € qui sont mis sur la table. Bonne idée ? Pas si sûr.

Certes la CCMV fait comme l’état, comme l’Europe en sortant le chéquier, mais la question n’est pas de savoir s’il faut déverser des Euros mais bien comment le faire ?

Est-ce qu’on arrose l’ensemble des acteurs économiques et les particuliers ? Ou est ce qu’on choisit de mettre cette argent là où elle sera le plus efficace ? Efficace en terme de reprise économique, de soutien aux plus fragilisé et (rêvons un peu) de baisse des émissions de CO2 ?

Cette deuxième option est plus complexe car elle réclame des arbitrages, et demande d’être tout à la fois réaliste et exigeant.

De toute façon, il semble bien que ce ne sera pas pour cette fois, dommage car la « carotte » financière est aussi un meilleur levier que le bâton pour encourager les changements de pratique.

Notons tous d’abord que le choix de baisser des taux ne tient pas compte des situations de chacun.
Par exemple, si je suis un professionnel du tourisme, pendant deux mois, j’ai vu tout s’écrouler et j’ai de réels et bonnes raisons d’être inquiet pour l’avenir.
Contre-exemple maintenant, si je suis patron d’un commerce alimentaire, ou d’une entreprise du numérique il y a de forte chance que ma situation soit bien différente.

Mais avec l’option choisie d’une baisse des taux tous profiterons de manière égale de l’aide apportée par la collectivité. C’est ce qu’on appelle le « saupoudrage », une dilution de l’aide public et malheureusement ce type d’action a souvent des effets limités.

Regardons aussi la situation des propriétaires particuliers qui vont bénéficier de la baisse de la taxe foncière. Si certains ont souffert psychologiquement et/ou financièrement du confinement, certains l’ont vécu comme une « parenthèse enchantée ». Finis le bruit des motos du week-end, finis aussi les trajets quotidiens. Alors, d’une part, l’effort de la collectivité ne s’adressera qu’aux propriétaires, et d’autre part il est une fois de plus sans « ciblage » (saupoudrage, de nouveau).

Au final, il semble que ces 135 000 € pourraient être bien mieux employés.
J’enfonce encore un peu plus le clou avec le choix d’une baisse d’impôt. On sait qu’un dispositif pour être efficace doit dans la mesure du possible conjuguer clarté, rapidité et lisibilité. On peut douter de l’impact d’une baisse d’impôt qui interviendra mi-octobre, donc tard et sera finalement peu visible.

Alors que faire ? Car notre économie locale a bien besoin d’une reprise, reprise qui gagnerait à être « verte » et non grise.

N’oublions pas qu’il nous faut sortir de la monoculture touristique (qui plus est qu’en elle repose sur un business model polluant).

Faire ce chemin est possible mais se sera long et difficile. Plusieurs idées auraient pu être étudiées : par exemple, faire de la commande public (isoler, rénover et mettre en accessibilités les bâtiments publics) ou encore, soutenir les nouveaux marchés (circuits courts, services et produits plus « vert »), former les acteurs locaux aux nouvelles pratiques...

Donc relancer oui mais pas n’importe comment."

Le débat est lancé, à vous la parole en commentant ci-dessous !



Partagez cette info sur...


REAGIR / PROPOSER... Commentaires sous la responsabilité de leurs auteurs, sans engager l'auteur de l'aticle ci-dessus ou le site.

Messages

    Bonsoir,
    Il est bien connu de tous, que les taxes qui baissent sont les prémices d’une augmentation dans un court avenir. La politique même local n’échappe pas à cette règle régalienne. La question est juste de connaitre la réel intention de nos dirigeants. Est-ce un effet d’annonce histoire de faire comme tout le "système" qui comme vous le dites utilise fortement le chéquier ou bien l’intention est plus mystérieuse ?
    Bref ! on va enfumer la populace qui va s’empresser de dilapider cette économie éphémère et pleurer après. C’est juste un cycle de la vie quoi !!!

    Pour rappel...aux lecteurs du verso de leurs avis d’impôts 2019 : Taxes foncières+11.86% le taux passant de 4.9% à 5.34% pour l’intercommunalité et +2.11% pour la commune sans changement de taux mais par le tour de passe passe d’augmentation de la base... Taxe d’habitation +11.76% pour l’intercommunalité et 2.17% pour la commune d’Autrans ! Des records pour l’intercommunalité en terre olympique. J’éviterai de parler du prix de l’eau et de sa compagnie fermière. Les contribuables et consommateurs inondent largement le bien nommé "Trou qui souffle". Alors une micro baisse des taxes ne m’empêchera pas de penser que je suis bien intégré fiscalement sur le plateau et prêt pour l’augmentation continue des années à venir.
    Pour rappel également, le principe d’EGALITE du fronton de nos Mairies ne nous permet pas de voter aussi là où nous contribuons très largement... Pourtant le délit de possession de résidence dite "secondaire" n’existe pas dans le code électoral !

    La vraie bonne idée serait d’améliorer l’utilisation des recettes. De nombreux habitants en ont assez de financer l’empilement des structures (communes, intercommunalité et indirectement PNRV pour ne parler que des structures locales). Pourquoi personne ne dit que les communes du canton des 4 Montagnes devront tôt ou tard fusionner ? Le feront elle avant de dilapider des centaines de milliers d euros d’argent public ou bien auront elles l’intelligence d’entamer le processus au plus vite ? Pourquoi n’organise t on pas au moins un référendum local pour savoir ce qu on en pense ? L’éclatement des compétences de transport est ridicule ... pourquoi les Trans Isère ne s’arrêtent t ils pas à Lans et St Nizier avec un vrai système efficace pour servir tous les besoins sur LA commune des 4 montagnes ? Régies de remontées mécaniques éclatées .. etc ... halte au gâchis phénoménal sur lequel on préfère fermer les yeux pour garder les postes et les rentes, préparons un avenir mieux et moins cher.

    A priori, les hommes ne se reproduisent pas entre eux ! Et bien, c’est faux ! La CCMV n’est composée que d’hommes (président et vices-présidents°). Des femmes en voyez-vous ? Des hommes et toujours les mêmes ! La CCMV s’est reproduite quasiment à l’identique.
    Et ils nous reproduisent les mêmes schémas !
    Aucune parité, aucune ouverture de discussions avec les administrés, aucune biodiversité !
    Que croyez-vous qu’il puisse sortir d’une communauté stérilisée ? Une poignée d’hommes qui décideront pour tous avec l’argent public de tous ! Mais en faveur de qui ? C’est la question centrale !
    La CCMV a été élue légalement mais selon des règles complètement anti-démocratiques. Elle détient toutes les missions importantes et n’accepte de réfléchir avec personne des décisions qu’elle prend. Il faudra boire le vin jusqu’à la lie..... ou alors se décider à prendre le taureau par les cornes et créer des contre-pouvoirs efficaces ! Se plaindre, pour quoi faire ? Ils sont déjà lassés de nous entendre !

    Un message simple et court : la France n’est pas seulement championne du monde de football, elle est championne du monde des prélèvements obligatoires (impôts, taxes, cotisations sociales...). Ne cherchons pas plus loin pourquoi elle n’est pas compétitive, y compris avec des pays aussi développés qu’elle ! Alors, moi qui ne suis ni économiste ni politicienne, je dis simplement : pour une fois que des taxes baissent, tant mieux.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Pas de message anonyme ! Dîtes qui vous êtes (au moins le prénom) et laissez votre adresse email pour être prévenu(e) d'une éventuelle réponse...
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document




Les pages "village"...

Auberives-en-Royans ... Autrans ... Beaufort-sur-Gervanne ... Beauvoir-en-Royans ... Bouvante ... Chamaloc ... Château-Bernard ... Châtelus ... Châtillon-en-Diois ... Choranche ... Combovin ... Corrençon-en-Vercors ... Die ... Échevis ... Engins ... Gigors-et-Lozeron ... Glandage ... Grenoble ... Gresse-en-Vercors ... La-Chapelle-en-Vercors ... Lans-en-Vercors ... Léoncel ... Malleval ... Méaudre ... Oriol-en-Royans ... Ponet-et-Saint-Auban ... Pont-en-Royans ... Presles ... Rencurel ... Rochechinard ... Romeyer ... Saint-Agnan-en-Vercors ... Saint-Andéol ... Saint-André-en-Royans ... Saint-Gervais ... Saint-Hilaire du Touvet ... Saint-Jean-en-Royans ... Saint-Julien-en-Quint ... Saint-Julien-en-Vercors ... Saint-Laurent-en-Royans ... Saint-Martin-en-Vercors ... Saint-Martin-le-Colonel ... Saint-Nazaire-en-Royans ... Saint-Nizier-du-Moucherotte ... Saint-Romans ... Sainte-Croix ... Treschenu-Creyers ... Vachères-en-Quint ... Vassieux-en-Vercors ... Villard-de-Lans ...